Sport - Culture

Agenda

8 November 2016

Bouge ton corps, bouge ta tête ! - Centre Socio-Culturel site A.Malraux Place Henri Miller Salle 7 - TOUL

Association Mosaïque - REAAP


Groupe d’éveil pour les parents et les enfants de moins de trois ans.
Tous les jeudis, de 9h30 à 11h30.
Accompagner son enfant à grandir en chantant à travers comptines,
jeux de doigts, chansons, rondes et musique ...

 

D’ALEP À PARIS - Médiathèque

Exposition de photographies par Aref Haj Youssef
Du 28 octobre au 30 novembre 2016
(exposition visible du lundi au samedi)
Médiathèque
Entrée libre

Vernissage le 28 octobre à 19h en présence de l’artiste.

Projection d’un vidéo-montage réalisé avec Charif Haïder pendant toute la durée de l’exposition.

En Syrie, Aref Haj Youssef collabore comme photographe et journaliste avec l’agence de presse Reuters de 2012 à 2014 et publie quelques articles dans différents journaux.
Il a été accueilli en France comme réfugié politique en mars 2015. Il étudie actuellement à l’Institut Européen du Cinéma et de l’Audiovisuel à Nancy.

 

EXPOSITION ROBERT TOUVENOT

"La vie à grands traits"

Du 26 novembre 2016 au 15 avril 2017
Musée d’Art & d’Histoire

Entrée libre

Cette exposition est composée d’œuvres provenant du fond d’atelier de l’artiste, décédé en 2013. L’occasion de découvrir et de redécouvrir le regard de ce peintre lorrain, qui fut aussi professeur de dessin à Toul, à travers une centaine de tableaux et des carnets de croquis.

 

CLAUDE VANONY - Salle de l’Arsenal

“52 ans de carrière”

Samedi 19 novembre 2016
Salle de l’Arsenal
20h30


Claude Vanony fait son One Man Show où vous pourrez découvrir entre autres les sketchs que vous aimez tant comme Les Canards, Le Troisième Age, La Tempête, Les Parigots, Les Poules et bien d’autres encore… pour deux heures de fou rire…

Organisé par l’Amicale des Anciens de l’École Moselly.
Billetterie Cora de Toul et le soir même (selon places disponibles)Tarif unique 25€

 

THÉÂTRE : REPRÉSAILLES - Salle de l’Arsenal

Mardi 06 décembre 2016
Salle de l’Arsenal
20h


Avec Marie-Anne Chazel & Michel Sardou

C’est le soir du mariage de sa fille que Francis se fait prendre, la main dans le sac, par sa femme, Rosalie, qui découvre ses nombreuses infidélités. Le divorce qui s’annonce semble perdu d’avance pour Francis qui craint de se voir dépouiller. Et puis, il aime toujours Rosalie. Alors, pourquoi ne pas signer la paix ? Mais on ne rattrape pas un mensonge par un autre mensonge. Sa maladresse et sa mauvaise foi vont provoquer les pires représailles de sa femme.

www.label-ln.fr

 

FRERO DELAVEGA AU CINEMA - CINEMA CITEA

CITEA


Après avoir vendu près d’un million d’albums, le phénomène Fréro Delavega vous réserve une surprise sur grand écran le mardi 8 novembre à 20h, avec la diffusion de leur dernier concert enregistré à l’Olympia ainsi qu’un documentaire inédit « Des ombres et des lumières » contenant des images exclusives tournées dans l’intimité des deux auteurs-compositeurs.

 

Les Lorrains en Autriche. De la guerre de Trente ans à la Grande Guerre. - Salle des Adjudications (cour de la mairie de Toul)

Cercle d’Etudes Locales du Toulois


Conférence gratuite et ouverte à tous du général Alain PETIOT mardi 8 novembre à 20h30

Voici la présentation de sa conférence :

Si l’apport de la Lorraine dans la formation de la France moderne est bien intégré à notre histoire nationale, la part qu’elle a prise dans les destinées de l’empire central reste mal connue et constitue en quelque sorte une face cachée de l’histoire des Lorrains. Depuis le partage de l’empire de Charles Quint, la Lorraine vit une période de relatif équilibre. Mais celui-ci se trouve brutalement rompu lors de l’avènement du duc Charles IV. Face aux visées de la France de Richelieu et de Mazarin, la Lorraine ducale bascule vers l’Empire. C’est alors l’occupation militaire et le départ de ses princes. Cependant, pendant plus de soixante ans, La Lorraine survit à Bruxelles, à Innsbruck ou à Vienne. Après la mort du duc Charles IV, des Lorrains participent à l’épopée du duc Charles V et entourent la famille ducale en exil.

Le retour en 1698 du jeune duc Léopold à Nancy est un triomphe. Son règne témoigne de la renaissance de la Lorraine. Mais pour de nombreux Lorrains, le dévouement à la famille ducale s’accompagne souvent du service dans l’armée impériale. L’attrait pour l’Empire se renforce lorsque le jeune duc François III épouse l’héritière des Habsbourg et doit renoncer à ses duchés.

Sous le règne du Roi Stanislas, la fidélité dynastique des Lorrains se reporte sur les princes subsistants. C’est d’abord à Commercy où brillent, de 1737 à 1744, les derniers feux d’une cour lorraine autour de la duchesse douairière Elisabeth-Charlotte. A Florence, une administration lorraine gère le grand-duché de Toscane, de 1737 à 1757. C’est surtout à Vienne, où réside l’ancien duc François III, devenu empereur romain germanique en 1745, que se retrouve une colonie lorraine de conseillers, de chambellans, d’officiers, d’artistes, de savants et de serviteurs. C’est encore à Bruxelles que des Lorrains sont attirés par le prince Charles-Alexandre de Lorraine, gouverneur général des Pays-Bas autrichiens.

Pour les Lorrains, la Révolution est une déchirure. Ceux qui choisissent de combattre la République se tournent tout naturellement vers l’Autriche où règne le descendant de leurs ducs. Tous ne rentrent pas au pays natal et d’autres familles lorraines deviennent autrichiennes, tchèques ou hongroises. Après 1815, la Lorraine politique ou administrative n’existe plus mais une certaine tradition lorraine se maintient dans l’Empire dont les souverains font toujours figurer les trois alérions dans leurs armoiries.

 

Add one event
November 2016 :

October 2016 | December 2016

LES FILMS A L’AFFICHE