Sport - Culture

Agenda

22 January 2019

2019 aux couleurs de Toul !

A l’occasion de la nouvelle année, le Maire, Alde Harmand, accompagné du Conseil municipal, aura le plaisir de présenter ses vœux à tous les habitants de la Ville lors d’une cérémonie qui se tiendra le vendredi 25 janvier 2019 à 18h30, à la Salle de l’Arsenal.

 

Exposition "Visites interdites"

VISITES INTERDITES
Exposition de photographies par Laurent Nisi (alias PEF)

Du 8 janvier au 2 mars 2019
Médiathèque
Entrée libre

L’infiltration de l’eau, l’arrivée de moisissures, la poussière, les peintures qui se cloquent... là où le commun des mortels y verrait un lieu qui se meurt, l’auteur présente une vie en pleine mutation…

JPEG - 406.6 kb
 

Réunions de quartiers

Venez échanger et partager vos idées lors des prochaines réunions qui se dérouleront du 31 janvier au 7 février 2019.

  • CENTRE VILLE, jeudi 31 janvier, 20h, salle des adjudications
  • ST MICHEL/CLEMENCEAU, lundi 4 février, 20h, école la sapinière
  • ST MANSUY/BRIFFOUX, mardi 5 février, 20h, ateliers municipaux
  • CROIX-DE-METZ/REGINA, mercredi 6 février, 20h, centre socio-culturel site A.Malraux
  • ST EVRE/VALCOURT/GAMA, jeudi 7 fevrier, 20h, salle périscolaire St Evre
 

Progrès médicaux à l’occasion de la Grande Guerre, par le Médecin général inspecteur (2S) François EULRY - Salle des Adjudications (cour de l’hôtel de ville)

CELT Cercle d’Etudes Locales du Toulois


La Grande Guerre, responsable d’un nombre massif de morts et blessés, fut d’abord l’occasion de revoir dans l’urgence, dès septembre 1914, la stratégie irréaliste et inadapté du Service de santé militaire (SSM) : il fallut faire place immédiate à la chirurgie de l’Avent et au triage raisonné des blessés, à chaque étape de la chaîne d’évacuation, deux piliers plus que jamais d’actualité en OPEX et lors de catastrophes ou de terrorisme de masse.

Ce fut l’occasion, en l’absence d’antibiotiques, de prévenir la gangrène gazeuse toujours mortelle, par l’usage de la liqueur de Dakin et Carrel ; de progresser dans la chirurgie et le traitement orthopédique des membres, d’inventer au Val-de-Grâce les techniques de soin et de réinsertion des « Gueules cassées » ; d’améliorer les techniques d’anesthésie déjà connues et de découvrir la prise en charge du « choc de guerre » (hémorragique et/ou infectieux principalement) ; de créer la radiologie de l’Avant avec les véhicules spécifiques du SSM complétés plus tard par ceux de la courageuse Marie Curie, permettant de repérer les projectiles dans les trois plans de l’espace, grâce, par exemple, au compas du médecin major Hirtz ; de vaincre la terrifiante typhoïde par une vaccination de masse dans les tranchées grâce au vaccin mis au point par Hippolyte Vincent au Val-de-Grâce ; d’assurer une prévention efficace contre l’épidémie de paludisme dans l’Armée d’Orient, dont l’hématozoaire avait valu le prix Nobel (1907) à Alphonse Laveran, professeur d’hygiène au Val-de-Grâce ; d’assurer les conditions d’hygiène générales et spécifiques (typhoïde, paludisme) les meilleurs possibles ; enfin de reconnaître puis de prendre en charge les troubles psychiatriques de guerre, des techniques tombées ensuite dans un oubli relatif jusqu’à la première guerre du Golfe, au conflit des Balkans, et aux interventions de nos soldats dans le monde, où ils sont au premier plan ; enfin d’assurer la rééducation et la réinsertion familiale et sociale des mutilés ou malades chroniques du fait de la guerre (en particulier code des pensions où la charge de la preuve – enfin ! – incombe à l’État)

Cette présentation est l’occasion de brosser quelques portraits, en particulier celui de deux médecins exceptionnels, deux femmes : Suzanne Noël et Nicole Girard-Mangin.

 

Add one event
January 2019 :

December 2018 | February 2019

LES FILMS A L’AFFICHE