Sport - Culture

PNG - 26.1 kb

Musée d’Art et d’Histoire de Toul
25 rue Gouvion Saint-Cyr
03.83.64.13.38
musee@mairie-toul.fr

Horaires d’ouverture 2017/2018 :
ouvert tous les jours (sauf le mardi) :
- semaine : 10h-12h30 / 13h30-18h
- week-end et jours fériés : 13h-18h

Entrée gratuite hors exposition

Les collections

Sainte Marie-Madeleine et Sainte Catherine d’Alexandrie : deux statues exceptionnelles du XVIe siècle

Sainte Catherine d'Alexandrie
Sainte Catherine d’Alexandrie
Credits Région Lorraine - Inventaire Général - Ludovic Gury
Sainte Marie Madeleine
Sainte Marie Madeleine
Credits Région Lorraine - Inventaire Général - Ludovic Gury

La Salle Lapidaire abrite aujourd’hui la collection du Musée constituée d’œuvres sauvées de la destruction et données au fil des décennies.
Parmi ces œuvres figurent plusieurs sculptures religieuses de grand intérêt, mais aucune n’atteint la qualité de Sainte Catherine ou Sainte Marie-Madeleine.

La taille des statues (1,39 m et 1,36 m), mais aussi leur polychromie, pieusement conservée depuis l’origine, ainsi que leur excellent état de conservation, nous permettent aujourd’hui d’admirer un art de la Renaissance flamboyant, vibrant de couleurs et d’une vie palpable.
La qualité d’exécution de ces sculptures en pierre de taille, s’apprécie dans l’élégance des deux Saintes, représentées debout, dans une attitude sereine. Les costumes sont gracieux, admirablement ornés de détails délicats. Les visages charmants expriment à travers des traits fins, toute la noblesse des personnages mais aussi leur bienveillance. Ils semblent animés par un souffle de vie.

Enfin, les attributs des deux Saintes sont clairement représentés, la roue du supplice et le livre en main pour l’une, le pot à onguent pour l’autre.

A leurs pieds sont figurés des donateurs agenouillés, mains jointes, dans une attitude et une dimension empreintes de modestie. Ces personnages à eux seuls méritent une étude poussée, qui pourrait conduire à la connaissance précise de leur commanditaire, sans doute évêque ou chanoine de Toul.

3 groupes sculptés

Le portail de la cathédrale de Toul s’est vu orné au Moyen Age d’une série de groupe sculptés, illustrant la vie et la Passion du christ. Ces œuvres ont été détruites pour la plupart au moment de l’iconoclasme révolutionnaire, mais une poignée d’entre elles ont pu être sauvées, notamment par leur achat (au prix de la pierre de construction) par une famille pieuse. Conservées en mains privées depuis plus de deux cents ans, les œuvres ont été partiellement rachetées par la Ville de Toul depuis 2015.

La cène

La cène
La cène
Credits Crédits : Région Lorraine - Inventaire Général - Ludovic Gury

Ce groupe comporte treize personnages, le Christ dominant légèrement l’ensemble et les douze apôtres formant un cercle autour d’une table, pour le dernier repas du Christ avant son arrestation et son calvaire. Parmi les apôtres, la figure de Judas se détache légèrement et se remarque par la bourse qu’il cache dans son dos. Ils tournent leurs visages vers le Christ ; certains manquent et ont été détruits sans doute pendant la période révolutionnaire.
La qualité de la sculpture est très fine, un soin particulier a été accordé au traitement des chevelures et des barbes ondulées, ainsi qu’aux plis des vêtements. D’autres détails apparaissent lorsqu’on regarde le bloc d’en haut : sur la table sont représentés des pains, un couteau, éléments importants qui font référence à l’eucharistie, mais qui ne pouvaient être vus d’en bas. La courbure générale du groupe indique en effet qu’il devait figurer dans une partie haute d’une voussure. C’est d’ailleurs sous ce point de vue que le groupe exprime toute sa cohésion : l’image se met en place avec une subtile perspective, de façon à être clairement identifiée par les fidèles.

Le jardin des oliviers

L'arrestation de Jésus au jardin des oliviers
L’arrestation de Jésus au jardin des oliviers
Credits Crédits : Région Lorraine - Inventaire Général - Ludovic Gury

Ce groupe est complexe car il regroupe trois événements liés au jardin des oliviers où le Christ passe ses derniers moments d’homme libre.
L’homme couché au premier plan est Malchus, serviteur du grand prêtre, qui vient d’avoir l’oreille tranchée par Pierre au cours d’une rixe. Le geste du Christ dans sa direction rappelle sa guérison miraculeuse.
Vient ensuite le baiser de Judas qui attire le Christ à lui en le prenant par la taille. Sa main droite apparaît, et le geste est renforcé par les plis de la toge du Christ. L’attitude très douce du Christ, qui se laisse aller à ce geste, indique son acceptation entière de son destin inéluctable.
Les personnages du fond sont des soldats, venus arrêter le Christ. Ils portent des armures typiques de la toute fin du Moyen-Age. Malgré quelques manques, l’ensemble de la scène est lisible, les détails sont très soignés et une grande énergie se déploie : des lignes contradictoires et brisées confèrent une idée des tensions qui se heurtent dans ce jardin où le Christ était venu prier.

Le couronnement d’épines

Le couronnement d'épines
Le couronnement d’épines
Credits Crédits : Région Lorraine - Inventaire Général - Ludovic Gury

Cet épisode particulièrement douloureux de la Passion est ici montré avec beaucoup d’énergie. La figure du Christ est placée au centre, parfaitement isolée des autres personnages et se rapproche ainsi des représentations du « Christ aux liens » que l’on peut rencontrer. Il a en effet les mains liées, posées sur les genoux, acceptant là encore son destin.
Ses bourreaux forment une ronde autour de lui ; ils sont six et portent des costumes différents : armure, turban, tunique de travail… ils utilisent des bâtons pour enfoncer la couronne sur la tête du Christ. A cette violence répond l’attitude du Sauveur, empreinte de calme ; la tunique qu’il porte encore avec ses plis cassants à terre, le place dans une composition pyramidale très stable.

L’Adoration des Mages

L'adoration des mages
L’adoration des mages
Credits Région Lorraine - Inventaire Général - Ludovic Gury

Ce nouveau groupe sculpté, illustrant cette fois la naissance du christ, est aujourd’hui proposé. C’est le dernier groupe disponible et cette opération clôt la campagne d’acquisitions de ces œuvres sauvegardées depuis la Révolution.
Neuf personnages figurent dans la composition : Joseph et la Vierge, abrités dans l’étable, encadrent le nourrisson dans la crèche. Les Rois Mages, dont la suite est massée sur le côté gauche, présentent leurs offrandes d’or, de myrrhe et d’encens. Ils forment un contraste saisissant avec la simplicité notable et la pauvreté des matériaux mis en œuvre pour l’étable, seulement couronnée de l’étoile ayant guidé les Rois.
Les détails délicats des costumes et des attributs confèrent aux Mages leur apparat, et illustrent leur puissance, mais leurs barbes, de différentes longueurs, constituent un rappel de leur sagesse. Les costumes sont représentés avec grand soin, les cassures des plis de leurs manteaux laissent transparaître des influences nordiques : flamandes et champenoises. La composition de la scène se retrouve dans des œuvres médiévales ou de la toute première Renaissance italienne, et on sait que le chantier de ces décors a été entrepris à Toul à la fin du XVe siècle, ce qui situe chronologiquement cette œuvre.
L’ensemble est légèrement courbé vers la gauche, ce qui indique que le groupe devait figurer très en hauteur sous une voussure du portail de la cathédrale, un emplacement de choix pour édifier les fidèles passant sur le parvis.

Acquisitions participatives

Désireuse d’associer les Toulois et les amateurs d’art à ces acquisitions exceptionnelles, la Ville a lancé un appel à mécénat citoyen pour chacune d’elle, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine.
Ces appels ont rencontré un succès indéniable. Sont venus s’ajouter aux dons des mécènes des aides de la Région et du Ministère de la Culture, à travers le Fonds Régional d’Acquisition pour les Musées.

La Ville de Toul remercie infiniment les mécènes ayant généreusement participé à ces trois beaux projets qui participent à la préservation et à la valorisation du patrimoine toulois.

Les mécènes (liste par ordre alphabétique des donateurs ayant accepté la diffusion de leur nom) :
Madame ASSFELD-LAMAZE Christine
ASSOCIATION DES AMIS DU MUSEE DE TOUL
ASSOCIATION DES JEUNES AMIS DU MUSEE DE TOUL
Mademoiselle AUBRY Maude
Monsieur BATY Etienne
Madame BEC-LAGRANDEUR Catherine
Monsieur BERGBAUER Albert
Madame BERGER Colette
Monsieur BERNARDIN François
Monsieur BORGEAUD Jérôme
Monsieur BORTOLI Vincent
Madame BOUCHOT Juliette
Madame BOURDON Nicole
Monsieur BOURGEOIS Alain
Monsieur BOUTELOUP Michel
Monsieur BRUNNER Michel
Monsieur CHARLES Raoul
CLUB PHILATELIQUE DU TOULOIS
Monsieur CODRON Daniel
M. et Mme DALIER Jean et Geneviève
Monsieur DEJAY Constant
Monsieur DENIS Bernard
Monsieur DE TINSEAU Alain
Madame DESFORGES-LOISY Véronique
Monsieur DETRE Jacques
Mme et M. DUMAS Constance et Bertrand
Monsieur ESCH Jean-Marc
Monsieur FOUQUET Antoine
Monsieur FOUQUET Arthur
Madame FRANCOIS Geneviève
Monsieur FRANCOIS Laurent
Monsieur GAUVIN Philippe
Monsieur GENY Jean-Pierre
Monsieur GIAFFERI Jean-Louis
Monsieur GOUTEUX Christophe
M. et Mme GRANDJEAN Robert et Monique
Monsieur GRANDJEAN Sébastien
Madame GUIGNEPIED Roseline
M. et Mme GUILLAUME Pierre et Isabelle
Monsieur GUILLOU Jacky
Monsieur HACHET Michel
Madame HANS-COLLAS Ilona
Monsieur HARMAND Alde
Monsieur HARMAND Raynald
Madame HENIN Madeleine
Madame HENRY PARADIS Eliance
Monsieur HEYOB Olivier
Monsieur HOFMANN Frédéric
Monsieur HORY Nicolas
Monsieur HOWALD Gérard
Monsieur IDOUX André
Madame JACOB Francine
Monsieur JALET Jacques
Monsieur JEANDAT Philippe
Monsieur KAISER Sébastien
Monsieur KUNTZ Fabrice
M. et Mme LAMY Bernard
Monsieur LAPLACE THIBAUT
Madame LAUMON Annette
Madame LAURAIN Simone
Monsieur LEROY Vincent
Monsieur LESAING Gilbert
MANDRILLON PERE FILS OPTIC 2000
Monsieur MANSON Etienne
Madame MANSON Lysiane
Madame MONTAGNE Micheline
M. et Mme René MOUGIN
Monsieur NGUYEN Maurice
Madame NOEL Annick
Monsieur PAGNOUX André
Monsieur PERSON François
Madame POIROT Nicole
Madame PREUD’HOMME-VIOT Marie
Madame PREVOST Aurélie
Monsieur PREVOST Jean-François
Madame PREVOST Sylvie
Monsieur PUPIL Pierre
Mme et M. ROBERT-LOUIS Séverine et Sylvain
Monsieur ROCHEFOLLE Daniel
Monsieur ROUSSEAU Franck
Monsieur SCHILLING Guy
Madame SIBILLE Nicole
Monsieur STEINBACH Daniel
Madame STIEN Chantal
Monsieur THIEBAUT Eric
Madame THIRION Isabelle
Monsieur Martial VARIGNY
Monsieur VIGNERON Alain
Monsieur VUILLEMARD Jean-Marie
Monsieur WIDLOECHER André