Découvrir Toul

Service culturel
Hôtel de Ville
13 rue de Rigny
florence.reich@mairie-toul.fr
03.83.63.50.47

Les réseaux

Réseau des Villes-Cathédrales

JPEG - 6.8 ko

Ancienne ville épiscopale, la Ville de Toul est adhérente depuis 2013 au Réseau des Villes-Cathédrales, lequel regroupe une soixantaine de cités françaises abritant un édifice cultuel qui est, ou qui fut, siège d’un évêque.
L’association est née le 25 septembre 2013, à l’initiative de l’ancien maire de Quimper, Bernard Poignant qui affirme que « le sentiment d’appartenance d’une population vis-à-vis de sa ville, découle en partie de son patrimoine et de certains monuments qui font la fierté de ses habitants. La cathédrale en est un des meilleurs exemples ».
Ce réseau de villes œuvre dans l’ombre, notamment par des groupes de travail et des colloques pour répondre aux questions des municipalités sur le tourisme, le patrimoine et sa gestion et sur des actions qui pourraient être communes à tout le réseau.

http://www.villes-cathedrales.fr/

« Les 100 Plus Beaux Détours de France »

JPEG - 19.8 ko

Née en 1998, à l’initiative de Jean Jacques DESCAMPS et de la ville de Loches, l’association des « 100 Plus Beaux Détours de France » est constituée de villes de moins de 20.000 habitants situées hors des grands axes routiers et possédant une richesse patrimoniale marquante. La mission du Label est de mettre en valeur des villes offrant un potentiel touristique et culturel important, mais méconnu de par leur éloignement des grandes routes habituelles : ce sont des « Détours ». L’association compte aujourd’hui 102 communes réparties dans toute la France, dont la Ville de Toul.
Toutes ces communes obéissent à un cahier des charges strict et font l’objet d’un audit d’évaluation régulier : une sorte d’appellation contrôlée de qualité et d’accueil. Les caractéristiques recherchées sont : l’intérêt du patrimoine tant architectural qu’immatériel, l’animation de la cité, l’identité artisanale et gastronomique, la capacité d’accueil, les dynamiques de développement et d’aménagement, l’atmosphère générale de la ville et de son centre historique ou commercial.
Chaque année, un guide des « 100 Plus Beaux Détours de France » est publié, avec l’expertise de Michelin, et est disponible gratuitement dans les lieux touristiques des communes labellisées.

A Toul, une attention particulière a été portée sur la qualité de l’accueil dans les lieux incontournables, l’aspect visuel dans leurs alentours immédiats mais aussi sur la propreté de la ville. Le résultat de l’évaluation est sans appel : la ville fait référence en matière de patrimoine et de manifestations culturelles. Sont soulignés également le fleurissement et les équipements d’accueil pour leur qualité.

http://www.plusbeauxdetours.com/

Réseau Séré de Rivières

Créé en 2012, à la veille du Forum Européen de la Fortification qui s’est tenu à Toul, le Réseau Séré de Rivières a pour objectif de lier entre elles les associations qui gèrent les sites Séré de Rivières dans le Sud-Ouest meurthe-et-mosellan.
Il regroupe les sites du camp retranché de Toul, tels qu’ils existaient à la veille du premier conflit mondial : outre la ville chef-lieu, figurent le fort de Villey-le-Sec, de Villey-Saint-Étienne, la Batterie de l’éperon de Frouard, le fort de Jouy-sous-les-Côtes en Meuse et enfin le fort de Pont-Saint-Vincent.
Les actions du Réseau ont vocation à mutualiser les recherches historiques sur ces sites et mettre en place des événements en direction du grand public, parmi lesquels le Forum Européen des Fortifications en 2012 et le Centenaire de la Grande Guerre en 2014 avec une exposition au Musée d’Art et d’Histoire de Toul, une reconstitution historique de la vie des Poilus à Villey-Saint-Etienne et un spectacle pyrotechnique pour commémorer la Bataille du Grand-Couronné.
Passionnés, les bénévoles du Réseau ont fait de leur association un acteur incontournable dans le milieu des fortifications touloises et de leur mise en valeur par une communication efficace et des événements marquants.

Réseau des Villes Fortifiées de la Grande Région

JPEG - 45.8 ko

Le Réseau des Villes Fortifiées de la Grande Région est une association française sans but lucratif qui regroupe actuellement des collectivités et des communautés de communes en France (Lorraine), en Allemagne (Sarre) et au Luxembourg.
L’association est née à la suite du spectacle « Citadelles de Feu » en 2007 avec pour objectif de pérenniser, valoriser et mettre en lumière le remarquable patrimoine fortifié, en partenariat avec la Région Lorraine et l’Union Européenne.
Les 12 sites membres de cette association patrimoniale transfrontalière partagent un patrimoine culturel fortifié remarquable et un passé commun lié à l’histoire et aux conflits entre les peuples.

Cette association patrimoniale transfrontalière a pour mission de :

  • Préserver le patrimoine naturel, architectural et historique transfrontalier
  • Coopérer en mutualisant les savoir-faire des membres du Réseau
  • Coordonner les actions des villes menées dans les domaines du patrimoine, de la culture et du tourisme à l’échelle de la Grande Région
  • Favoriser un échange transfrontalier de compétences en matière d’interprétation, de conservation du patrimoine, d’aménagement du territoire, de stratégies de promotion
  • Développer des activités scientifiques à travers des colloques et des workshops

http://www.villesfortifiees.eu/